Principal > Comment éviter les morsures?
Comment éviter les morsures?

Le chien est l'ami de l'enfant. S'il y a des exceptions à cette bonne entente, celles-ci sont rares lorsqu'on respecte certaines règles de bon sens destinées à adapter leur comportement réciproque.

Il faut apprendre à l'enfant ce qu'est un animal familier, la place qu'il a dans la famille, les façons de l'aimer et de s'en occuper.
 
Dès qu'il est en âge de comprendre, il faut montrer à l'enfant qu'il est dangereux d'approcher son visage de la tête du chien et qu'il faut éviter de l'embrasser ou de se jeter sur lui pour lui témoigner de son affection de manière trop subite et trop directe.
 
Ces conseils sont importants à donner aussi bien aux enfants qui ont un chien à la maison qu'aux autres qui peuvent être amenés, un jour ou l'autre, à croiser un tel animal chez des parents ou amis.

Quelques règles doivent être rappelées pour prévenir les situations " à risque ": 

  • Eviter la cohabitation entre un chien à tendance agressive et de jeunes enfants.
  • Ne jamais laisser sans surveillance un petit enfant avec son chien.
  • Ne pas déranger un chien qui mange.
  • Ne pas déranger un chien qui dort.
  • Ne pas s'approcher d'une femelle qui garde ses petits sans y être invité par ses maîtres.
  • Ne pas fixer un chien droit dans les yeux (c'est considéré par ce dernier comme un défi).
  • Eviter les gestes brusques , les éclats de voix, l'excitation des enfants tout près des chiens.
  • Ne pas bloquer toute possibilité de sortie à l'animal (lui laisser une possibilité de fuite).
  • Surveiller les jeux et les exercices lorsque l'enfant veut éduquer son compagnon.
  • Ne pas laisser l'enfant s'interposer quand son chien se bat avec un autre animal.
  • Interdire à l'enfant de toucher à un chien inconnu.
  • Ne jamais accepter, même pour jouer, les mordillements d'un chiot.
  • Apprendre à l'enfant à reconnaître les signes d'agressivité du chien afin qu'il cesse de l'importuner.(grognements, hypersalivation, montre ses crocs etc...
 
Les propriétaires ont bien sûr leur part de responsabilité.
 
Le recours à des éleveurs professionnels pour acquérir un chiot est déjà un acte préventif car cela offre des garanties sur la première éducation donnée.
 
Le maître doit ensuite savoir attribuer au chien une place qui, dans la famille, ne soit ni dominante ni trop subalterne. Une fois cette place définie, elle ne doit plus être remise en cause, en tout cas brutalement.
 
Les chiens doivent être maintenus en bonne santé et toute manifestation anormale d'agressivité doit entraîner une consultation chez le vétérinaire.
 
 
 
Dr Lyonel Rossant, Dr Jacqueline Rossant-Lumbroso.