Principal > La Méthode Naturelle > L'homéostasie sensorielle
L'homéostasie sensorielle

L'homéostasie sensorielle c'est la faculté de réagir aux évènements au travers du filtre sensoriel.

Chacun possède un seuil de sensibilité, un seuil de réactivité individuel exemple: la piqûre, certains vont tourner de l'œil tandis que d'autres continueront à siffler gaiement.

C'est l'autorégulation des émotions et des actions déclenchées par des stimuli perçus par les sens.

Le seuil de réactivité du chiot se met en place avant 4 mois, en fonction des stimulations de son environnement, le chiot va placer plus ou moins haut ce seuil qui lui servira de référence pour toute la vie.

Filtre sensoriel

Exemple:

Faire tomber un objet métallique au sol, va le faire sursauter; recommencer une deuxième fois, sa réaction au stress devrait avoir diminuée, quant à la troisième fois, le chiot n'y fera quasiment plus attention.

Cela explique que son filtre sensoriel a fonctionné et n'a plus transmis d'alerte au centre des émotions. Il s'agissait là de l'exemple d'un bruit mais le filtre sensoriel fonctionne de la même manière pour tous les sens. 

Le syndrome de privation sensorielle

Trouble du comportement, c'est l'incapacité du chien à gérer correctement les informations sensorielles. Résultat d' une insuffisance de stimulations sensorielles au cours du développement du chiot qui, n'ayant pu apprendre à connaître correctement et suffisamment son environnement, devient incapable de s'y adapter par la suite.

Le traitement, selon le stade observé, peut consister en une prescription de médicament par un vétérinaire accompagné d'un traitement comportemental, d'un traitement de détachement ou par l'enrichissement du milieu.