Principal > Les postures
Les postures

La posture indique assez précisément l'état émotionnel, le rang hiérarchique d'un chien, ses intentions....etc.

 
1 -  POSTURE DU CHIEN " SÛR DE LUI "
 
 
Le fouet est porté haut, les oreilles pointées vers l'avant, port de tête haut. Tous ces signes révèlent le chien bien dans ses poils. 
 
2 -  POSTURE DE MENACE

Le fouet raide, immobile, les poils de l'échine dorsale dressés, les oreilles tendues vers l'avant, la gueule entrouverte laissant apparaître les crocs, la position bien campée. Tous les signes indiquent que ce chien a l'intention de soumettre son adversaire et prendre la position de leader.

3 - POSTURE DE MENACE " SANS ASSURANCE "
 
 
 
La queue basse, les oreilles couchées, la gueule largement
ouverte, tous les poils dressés. Ce chien menace mais sans assurance, tous les signes indiquent la peur. Quand un chien menace de cette sorte il est préférable de ne pas trop insister et surtout de ne pas essayer de lui ôter toute possibilité de fuite. Car si ce chien se sent "bloqué" gare aux morsures d'auto-défenses.
 
4 - POSTURE DE TENTATIVE DE DOMINATION
 
Le fouet porté haut et agité, les oreilles vers l'avant le regard fixe autant de signes qui révèlent une tentative de domination sur un rival. 
  
5 - LES POSTURES DE SOUMISSION
 
• Par anticipation : le dominé envoie des signes de soumission avant le contact physique, en voici quelques exemples :
 
La tête basse, les oreilles légèrement couchées, le fouet baissé autant de signes d'allégeance envers le dominant.
 

Un comportement de soumission par anticipation lors de la rencontre avec un dominant peut se décomposer comme suit :

Phase 1 Phase 2
Phase 3 Phase 4
Phase 5

Ce comportement équivaut à une demande de nourriture chez le chiot, chez l'adulte c'est un comportement actif de soumission.
 
 Pendant le contact ou encore au cours de l'affrontement hiérarchique.
Dans le premier cas de soumission le dominé envoie les signaux pour annoncer un contact "amical" en reconnaissant le rang hiérarchique de l'autre. 
 
Dans ce deuxième cas de figure ce n'est que lors de l'affrontement que l'un des adversaires envoie ces signes pour reconnaître sa défaite et ainsi faire cesser l'affrontement. Nous avons souvent tendance à mal interpréter la séquence finale de l'affrontement.
 
Il n'est pas rare que le vainqueur après la "reddition" de l'adversaire revienne pour une ultime agression très brève. Par cette dernière il vérifie la soumission de l'autre avant de passer à la phase d'apaisement qui se caractérise par un coup de langue du vainqueur au vaincu et clôt l'affrontement. La hiérarchie est établie. 
 
Ce coup de langue est souvent perçu, surtout quand il y a morsure sur humain, comme étant une demande de pardon de la part du chien envers l'homme. Alors qu'en réalité il signifie plutôt "maintenant que tu sais qui est le chef on n'en parle plus".
 
6 - L'APPEL AU JEU

Cette position est certainement la plus connue, les antérieurs plaqués au sol, la queue frétillante, les oreilles an avant et des vocalises. Tous ces signes sous-entendent une demande de contact amical. Sachez qu'un appel au jeu peut-être une soumission, le chien peu sûr de lui détourne la menace de l'autre par un appel au jeu.