Principal > Les signes d'apaisement
Les signes d'apaisement

Le bâillement

Il s’agit d’un des signaux d’apaisement les plus courants et les plus fréquemment utilisé par le chien. Il semblerait toutefois que le chien baille avant tout pour se calmer lui-même. Il s’agirait donc plus d’un signe d'auto apaisement, voire de relaxation. Si le chien est mal à l'aise/inquiet ou simplement excité en attendant quelque chose d'agréable (promenade journalière) bâiller lui permet de se détendre.
 
Suivant l’environnement, le bâillement peut toutefois aussi être utilisé pour tenter de calmer un autre chien/humain dont il ne connaît pas les intentions, ou encore le maître lorsqu’il a l'impression qu'il se fâche. Il se peut même (malheureusement) que des chiens baillent systématiquement lorsque leur maître les touche…
 
 Détourner le regard, cligner des yeux.
 
 Fermer les paupières
 
   

Tourner la tête légèrement de côté

Ils sont des signaux d'apaisement que vous pouvez également voir très souvent chez les chiens. Ce dernier détourne le regard devant un autre chien ou un humain qui le fixe peut-être avec beaucoup d’insistance. De cette manière, en évitant de regarder droit dans les yeux, il signale qu'il ne veut pas de confrontation, car le fait fixer dans les yeux peut être interprété comme un défi par certain chien ou animaux.

Le chien tournera probablement sa tête, lorsque quelqu'un s'approche de lui, ou quand vous

semblez fâché, agressif et menaçant. Si vous lui mettez de la « pression » en vous penchant au-dessus de lui pour le caresser ou si vous rendez vos sessions d'éducation trop longues ou trop difficiles, votre compagnon pourra faire un mouvement très bref avec les yeux ou la tête uniquement quand vous lui parlez, ou encore rester avec la tête tournée de côté.

Se lécher le nez

 
Se lécher les babines
 
Est un signal utilisé fréquemment dans des situations tendues. Il sera très souvent précédé d’un autre signal d’apaisement, tel que le bâillement, détournement de tête ou sentir le sol. Les chiens fortement pigmentés (foncés) utilisent ce signal d’apaisement plus souvent car le reste de leurs mimiques sont moins perceptibles. Ces deux signaux d’apaisement procurent la confiance, la sécurité et la compréhension.
 
Le reniflement de la terre
 
Cette attitude est souvent vue lors de la rencontre entre deux ou plusieurs chiens, ou à l’approche d’un congénère. Dans les groupes de chiots vous le verrez souvent ou encore en promenade, lorsqu’un inconnu vient vers vous et votre chien. Egalement dans les endroits bruyants ou encore devant des objets inconnus. Ce reniflement peut consister à déplacer le nez vite vers le bas ou coller le nez à la terre et renifler avec insistance, et sans but précis. Le chien donne un peu l’impression de sentir le sol pour ne pas avoir à s’occuper de la « chose » qui l’inquiète.
 
Uriner
 
Ce que nous prenons parfois pour des comportements de marquages peut avoir pour but d'apaiser quelqu'un ou de s'apaiser soi même. C'est parfois difficile de savoir exactement pourquoi le chien essaie d'uriner dans une situation donnée mais dans tous les cas, il est fortement déconseillé de le punir pour cela. Il arrive même que des chiens urinent à la vue de leur propriétaire ou lorsque celui-ci les rappelle sèchement ou pour leur faire subir une activité contre leur gré ou pas agréable pour lui, tels que shampoing ou attacher par exemple. Que ce soit lors du rappel ou d’une une situation, ce comportement sera souvent accompagné d’un détour. Le simple fait de changer de ton (plus enjoué) au rappel ou d’avoir une attitude moins menaçante peut faire cesser ce comportement.
 
Se gratter, se secouer.
 
Ces signaux d’apaisement sont également très souvent utilisés par nos amis à quatre pattes. Dans une situation qui les met mal à l’aise, comme par exemple si un groupe de personnes place toute son attention sur lui ou avant d’arriver dans un endroit inconnu, vous verrez très fréquemment un chien se secouer ou se gratter.
Il est très probable qu’à l’approche d’une personne inconnue ou stressante de par sa posture physique, le chien se retourne et se gratte, ou se secoue juste après le premier contact. Ils servent à leur propre apaisement ou à l’apaisement des vis-à-vis.
 
Marcher lentement
 
 Est un signal typique d'apaisement du vis à vis. Le chien est mal à l'aise et cherche à vous calmer. Votre chien vient-il très lentement quand vous l'appelez? Oui… ? Alors dépêchez-vous de changer la tonalité de votre voix… Semblez-vous fâché ou strict? C’est peut être la raison pour laquelle il veut vous calmer et marche lentement. Et surtout, faites-lui la fête ou récompensez-le lorsqu’il obéit ! Il peut également faire cela lorsque vous l’attachez à chaque fois que vous le rappelez. Si tel est le cas, faites un ou deux rappels « gratuit » en lui glissant une friandise au passage…
 
Se déplacer au ralenti
 
 A pour but de calmer quelqu’un. Le chien le fait souvent en détournant le regard ou en levant la patte, avec un air mal à l’aise. L'homme interprète souvent mal cette attitude et s’énerve encore plus lorsque le chien traîne derrière lors de la marche au pied ou revient très lentement. Pourtant, plus nous allons appeler le chien de façon insistante, voire énervée ou agressive et plus il va ralentir.  Il y  a lieu de porter une attention toute particulière à cette attitude lors des cours d'éducation… il se peut que le chien soit fatigué et vous le montre de cette manière. 
 
Arriver en faisant un (des) détour(s)

Si lorsqu’il est en laisse votre chien souhaite faire un détour à l'approche de quelque chose d'inquiétant pour lui. (homme/animal/objet), mais pas forcément pour vous, laissez le faire. Vous pouvez également vous approchez doucement et touchez la « chose » inquiétante. Ceci dans le but de mettre votre compagnon en confiance, sachant que s’il est tétanisé, il ne sera pas en mesure de faire une bonne expérience.

Les chiens ne s'approchent jamais des étrangers de face, cela est considéré comme une menace dans leur langage. Faire des détours face à un congénère ou un humain, permet au chien de montrer qu’il n’a aucune mauvaise i
ntention envers lui.
 
 Se coucher
 
 S'assoire
 
   

Marcher près du sol

Ce sont des signaux d’apaisement bien perceptibles et clairs lors de situations tendues. Vous pouvez le voir, lorsqu’un chien se couche à l’approche d’un congénère, alors que ce dernier se trouve encore à des dizaines de mètres.

Il montre ainsi qu’il est inquiet et qu’il n’a absolument aucune mauvaise intention. Si votre chien s'assied systématiquement lorsque vous lui demander de vous obéir, il fut impérativement prendre un ton moins menaçant. Ces signaux d’apaisement évitent ou interrompent clairement l’agression, le stress ou la peur.

Se retourner complétement

Le chien tourne le dos à l'objet ou la personne qui le menace pour montrer qu’il n’a aucune intention agressive, et il fait de même si le comportement de son vis-à-vis le dérange ou l’inquiète. Selon la situation, il peut également le faire pour montrer son manque d’intérêt, voire son dédain face à quelqu’un. L’humain peut facilement reproduire cette attitude en retournant lorsqu’un chien lui saute dessus, et ainsi lui montrer que cette attitude le dérange.

Se mettre sur le dos 

Là encore, il peut s’agir d’un signe d’apaisement fort et clair si le chien se roule sur le dos en exposant son ventre et sa gorge et qu’il a les oreilles couchées en arrière, la tête sur le côté, les yeux à moitié fermés, le front lisse, ainsi que la queue ramenée sur le ventre, il peut s’agit d’une attitude de soumission absolue. Le soumis indique ainsi à son vis-à-vis qu’il reconnaît son infériorité et préfère s’abaisser devant l’individu plutôt que de risquer de l’affronter.

Vous verrez souvent un chiot ou une femelle avoir cette attitude envers un congénère ou un humain inconnu. Il se peut même que quelques gouttes d’urine soient déposées sur le sol.

Toutefois, une fois de plus, selon les circonstances, un chien peut également se mettre sur le dos pour faire un appel à la caresse.

Position de jeu

(sternum à terre - fesses en l'air)

" Invitation au jeu "

Attitude utilisée autant pour l'invitation au jeu envers les congénères ou l’humain, que comme signal d’apaisement. Il arrive quelquefois que les chiens utilisent cette posture vis à vis d’un animal inconnu, tels que vaches ou chevaux, voire même des insectes. Comme s'ils ne savaient pas comment traiter ou entrer en contact avec ce genre de « bestioles ». Le chien montre par cette attitude que ses intentions sont amicales et ludique. Cette position lui procure la confiance, la sécurité et la compréhension.

Elle peut être parfois accompagnée d’aboiements excités, de simulacres ludiques, d’attaques ou de retraites. Cette parade est également utilisée par le chien comme excuse pour signaler que même s’il se laisse emporter par l’ardeur du jeu, il n’a pas de mauvaises intentions.