Principal > Les signes d'apaisement > Mieux comprendre les signaux d'apaisement
Mieux comprendre les signaux d'apaisement

Les signaux d'apaisement , mieux les comprendre .

Pour avoir une communication avec leur entourage direct, les chiens ont un langage essentiellement corporel, à travers lequel ils utilisent la posture du corps entier, les oreilles, la queue, la tête, le regard et les mimiques faciales. En additionnant et combinant les signes avec les dites parties de leur corps, ils vont demander un contact social, faire un appel au jeu, reconnaître un supérieur hiérarchique ou encore menacer. 

Malheureusement, la plupart des humains interprètent souvent à tort le langage corporel du chien et le comparent aux attitudes humaines. Or, il n’en est rien et le manque de connaissance, additionné à une mauvaise interprétation ouvrent la porte à moult incompréhensions.
 
Le fait de pouvoir décoder correctement les messages que vous envoi votre chien gommera à n’en pas douter un grand nombre de ces incompréhensions. Commencer à essayer de comprendre le langage de votre chien entraîne des qualités tout à fait nouvelles et des plaisirs insoupçonnés dans la relation. Mettre en pratique un tel langage facilitera la compréhension du monde canin et l’osmose entre l’humain et son chien. Cela demande un peu d’entraînement, mais nous en sommes toutes et tous capables.
 
Il faut simplement apprendre à observer différemment et surtout savoir ce qu'il faut observer ! Il est également très important de toujours garder à l’esprit qu’il s’agit d’une interprétation de leur langage, et qu’en aucun cas, on ne peut être convaincu de l’exactitude des déductions. L’humilité et le respect sont donc de mise, avant de tirer des conclusions trop hâtives… 
 
Le langage corporel du chien est une combinaison subtile de signes appelés : « signaux d’apaisement ». Cet assemblage de signaux constitue pour un autre congénère un message clairement interprétable. Il y a environ 30 signaux d’apaisement différents et tous les chiens, partout dans le monde, ont ce même langage. En effet, tous les canidés les portent en eux, quelle que soit sa race ou son origine, ils sont gravés dans son ADN.

Ainsi,un chien vivant au Burundi et un autre vivant en Suisse se comprendront sans aucun problème. C’est en quelques sortes un « langage universel version chien ». On peut ainsi comparer les différents exercices que l'homme lui apprend à une langue étrangère .

Les signaux d’apaisement émis par le chien peuvent traduire une situation dérangeante, angoissante et/ou stressante pour lui. S’ils ne sont pas compris par le vis-à-vis, la situation peut très vite dégénérer, car le chien qui émet les signaux d’apaisement ne se sentira pas en sécurité et cela peut l’amener à son dernier recours, à savoir une réaction défensive pour se protéger (morsure).
 
Les signaux d'apaisement ont pour but de diminuer et de prévenir l'agressivité, le stress et la peur. Ils permettent l'installation d'une relation de confiance, de sécurité et de compréhension mutuelle, que ce soit entres chiens ou entre l’humain et son chien.
 
Un certain nombre de problèmes entre ces deux derniers sont le résultat d’une mauvaise compréhension. Si nous maîtrisions mieux le langage canin, nous pouvons éviter des situations stressantes, voire dangereuses et anticiper des réactions de défense ou des comportements inappropriés. 
 
En observant les signaux d'apaisement, nous pouvons percevoir ce que le chien veut nous
" dire ", et nous pouvons adopter le bon comportement dans une situation donnée. Nous pourrons ainsi mieux éduquer ou entraîner le chien, en arrivant à percevoir s’il est inquiet, fatigué, déconcentré ou ne comprend pas ce que l'on attend de lui.
 
Imité et reproduit par un humain en direction du chien qui les émet, certains signaux d'apaisement peuvent calmer un chien sur la défensive ou aider un chien craintif à nous faire confiance. Ils peuvent également être utilisés pour apprendre au chien à tolérer des attitudes humaines qui pourraient être source d'inquiétude pour lui.
 
Sachez encore que l’on pourrait diviser les « signaux d’apaisement » dans les deux catégories distinctes que sont « les signaux de communication » et « les signaux de stress ». De plus, certains serviront à détendre le chien qui les émet ou détendre son vis-à-vis, tandis que d’autres auront pour but d'éviter ou d'interrompre le stress, la peur ou une agression. Le chien en utilisera encore d’autres pour se procurer de la confiance et se sécuriser.
 
L'interprétation des signaux d'apaisement n'est toutefois pas la même dans toutes les situations. En effet, cela dépend énormément de l'environnement dans lequel se trouve le chien qui les envois. C'est pourquoi, l'interprétation d'un bâillement sera différente dans telle ou telle situation. Pour comprendre au mieux la situation au moment où le canidé émet lesdits signaux, il est très important d'observer les alentours et l’environnement direct de celui-ci.
 
Le chien est avant tout un animal sociable qui a besoin de contact avec ses congénères. S’il est isolé et n’a jamais de contacts avec eux, il peut progressivement perdre l'usage de ces signaux d'apaisement qui lui sont fondamentaux. Une autre raison de la disparition des facultés de communication est de punir le chien pour l'utilisation des signaux d'apaisement. Dans cette situation, il cessera de s’en servir et n’aura finalement plus de moyen de communication avec son entourage.
 
Cela peut engendrer un énorme stress pour le chien qui et il pourrait devenir inquiet, effrayé ou avoir des réactions inappropriées. A ce propos, des expériences ont démontré qu’un grand nombre de problèmes psychologiques du chien découlent d’un mauvaise communication/compréhension avec son entourage direct.
Pour mieux comprendre certaines subtilités de ce langage, je vous emmène pour un petit voyage au pays des « 20 principaux signaux d'apaisement »  que nous avons sélectionné pour vous.
 
Les principaux signaux d’apaisement : l’assurance-vie des canidés
 
Ils permettent l'installation d'une relation de confiance, de sécurité et de compréhension mutuelle, que ce soit entres chiens ou entre l’humain et son chien. Un certain nombre de problèmes entre ces deux derniers sont le résultat d’une mauvaise compréhension. Si nous maîtrisions mieux le langage canin, nous pouvons éviter des situations stressantes, voire dangereuses et anticiper des réactions de défense ou des comportements inappropriés. 
 
En observant les signaux d'apaisement, nous pouvons percevoir ce que le chien veut nous « dire », et nous pouvons adopter le bon comportement dans une situation donnée. Nous pourrons ainsi mieux éduquer ou entraîner le chien, en arrivant à percevoir s’il est inquiet, fatigué, déconcentré ou ne comprend pas ce que l'on attend de lui.
 
Imité et reproduit par un humain en direction du chien qui les émet, certains signaux d'apaisement peuvent calmer un chien sur la défensive ou aider un chien craintif à nous faire confiance. Ils peuvent également être utilisés pour apprendre au chien à tolérer des attitudes humaines qui pourraient être source d'inquiétude pour lui.
 
Sachez encore que l’on pourrait diviser les « signaux d’apaisement » dans les deux catégories distinctes que sont « les signaux de communication » et « les signaux de stress ». De plus, certains serviront à détendre le chien qui les émet ou détendre son vis-à-vis, tandis que d’autres auront pour but d'éviter ou d'interrompre le stress, la peur ou une agression. Le chien en utilisera encore d’autres pour se procurer de la confiance et se sécuriser.
 
L'interprétation des signaux d'apaisement n'est toutefois pas la même dans toutes les situations. En effet, cela dépend énormément de l'environnement dans lequel se trouve le chien qui les envois. C'est pourquoi, l'interprétation d'un bâillement sera différente dans telle ou telle situation. Pour comprendre au mieux la situation au moment où le canidé émet lesdits signaux, il est très important d'observer les alentours et l’environnement direct de celui-ci.
 
Le chien est avant tout un animal sociable qui a besoin de contact avec ses congénères. S’il est isolé et n’a jamais de contacts avec eux, il peut progressivement perdre l'usage de ces signaux d'apaisement qui lui sont fondamentaux. Une autre raison de la disparition des facultés de communication est de punir le chien pour l'utilisation des signaux d'apaisement. Dans cette situation, il cessera de s’en servir et n’aura finalement plus de moyen de communication avec son entourage.
 
Cela peut engendrer un énorme stress pour le chien qui et il pourrait devenir inquiet, effrayé ou avoir des réactions inappropriées. A ce propos, des expériences ont démontré qu’un grand nombre de problèmes psychologiques du chien découlent d’un mauvaise communication/compréhension avec son entourage direct.
Pour mieux comprendre certaines subtilités de ce langage, je vous emmène pour un petit voyage au pays des « 20 principaux signaux d'apaisement »  que nous avons sélectionné pour vous.